*Jahken Rose en show case samedi 7 novembre à partir de 17h30 au Forum Saint-Etienne

Exposition / Dédicace du livre Play Boy (Pascal Pacaly) le 31/10/2015 - Saint-Etienne

La semaine dernière, j’ai eu le plaisir de rencontrer Jahken. Nous avons discuté de sa musique et il nous a invité, David et moi-même, à son Show case. Je vous donne rendez-vous demain, samedi 7 novembre à partir de 17h30 au Forum, à Saint Etienne (face à la Librairie de Paris). Aujourd’hui, je laisse Jahken se présenter avec ses mots.

“Je suis jahken rose originaire de la communauté des gens du voyage né sédentaire,
Je suis tombé pour la musique à 14 ans devant le film la bamba, film qui m’a sorti pour la première fois de mes angoisses scolaires où j ai souvent été victime d injustice raciale. J’ai ensuite acheté une guitare pour imiter les acteurs du film et je me sentais bien dans ce monde malgré mon décalage vestimentaire par rapport aux autres gosses de mon âge. Je m’étais fabriqué un univers qui m’appartenait et qui contrait les violences infantiles; grâce à ça j’ai toujours été différent des autres.
1 ans plus tard je rencontre l’amour célébré devant le géant film du Titanic, cet amour qui m’a bordé à 15 ans ou j’écris ma première chanson pour elle, puis l’âge de l’adolescence se rapproche et me tire par la main me proposant toute sorte de divertissement illicite ou je plonge rapidement dans la rue à l’âge de 17 ans je côtoie le mouvement punk de plein fouet laissant de côté l’amour qui n’à jamais cesser d’essayer de m’aider mais devant qui je fermais les yeux trop pris par l’alcool et tout sorte de produits dur je fais une descente aux enfers par choix allant de squat en squat vivant de la manche avec et sans ma guitare durant 2 bonnes années puis une bêtise de trop ce qui me coûtera une incarcération de 8 mois dans la maison d’arrêt de la talaudiere.
Une fois sortie je retrouve ma femme avec qui nous avions renoué quelques mois avant mon incarcération et que j’ai mise enceinte, je n’ai pas vu la naissance de mon premier enfant car j’étais écroué.
En sortant les chose n’ont pas vraiment changé et je suis plus ou moins retombé par naïveté dans ce cercle vicieux j’aimais beaucoup ce mouvement, ses idées, ce qui m’a permis aussi de développer un regard sur notre société, tout ce qui nous arrive de toute façon n’est pas par hasard ce sont des choix que nous avons fait Parce qu’il fallait les faire ceux ci et pas d’autres….
Donc voilà j’essaie de me calmer de me ranger et de travailler pour mon fils ma femme et je m’aperçois que ce n’est pas possible si je reste là alors à 21 ans nous décidons de déménager dans la campagne à 40 km de la ville ou nous acquérons les lieux avec un deuxième enfant une fille Celena.
Il faut maintenant réagir alors je décide avec mon beau père d’ouvrir mon entreprise de démolition et nous voilà partis à galérer des journées entières à faire ce qui est dans mon sang « la ferraille » la ramasser et la revendre etc…En attendant de trouver des chantiers, qui sont d’ailleurs arrivés.
Après 12 ans de vie commune dont 6 ans de vie à la campagne et un troisième enfant une autre fille notre couple qui a résisté à tout les naufrages éclate et coule le bateau; j ai ainsi coulé avec et mon âme est revenu sur terre grâce à la musique à l’écriture à l’extériorisation, au besoin de soigner d’autres personnes qui souffraient de maux. Je suis revenu sous ce nouveau nom cherchant ainsi qu’à m’améliorer à creuser en moi et éjecter tout le mauvais, toute ces choses qui m’avaient fabriqué depuis ma naissance à grandir dans une famille ou ces parents n’ont connu que la misère… et le manque d’amour déteint sur ces propres enfants,  devient une maladie, ils grandissent aussi dans ce manque qui fait que tout les chemins que j’ai pu prendre n’étaient finalement pas si anormaux.
Mais cette séparation m’a fait prendre conscience de toutes ces choses et de mes problèmes intérieurs avec moi-même et je me bats pour éliminer le mal et prouver ainsi à tous que c’est possible. On peut faire plus que s’améliorer si on le souhaite vraiment.
La musique aujourd’hui est tout ce que je suis comme je suis tout ce qu’elle a.
Et par cet expérience par cette foi en la vie je veux faire de ce monde même si c’est une minorité, un monde meilleur pour chaque personne que je pourrais aider.”

 

Publicités

J'aime lire vos commentaires

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s