Angélique décide de mourir

J’ai 48 ans. Je suis arrivée dans cette maison en avril 2012. Je croyais avoir trouvé le paradis où construire une vie heureuse, simple, calme.

J’ai été insultée dès mon arrivée par des gens qui ne se sont par la suite jamais arrêtés de s’acharner. Insultes, provocations, menaces et procédures injustifiées.

Depuis tout ce temps, je survis. J’ai essayé de leur parler. Mais trop de procédures longues, coûteuses, épuisantes moralement et physiquement. J’ai vite réalisé qu’ici tout le monde sait mais ils ferment les yeux. J’ai appris bien trop tard que l’ancienne propriétaire avaient subi les mêmes attaques, raisons de son départ.

Je n’ai aucune aide, pas de famille, personne. Je suis épuisée financièrement. J’ai été obligée de fermer ma petite entreprise….à bout de forces. J’ai perdu mes espoirs et ma joie de vivre.

Khoutûre Factory, c’est fini. 

Beaucoup d’autres sont passés dans ma vie pour l’aide que je leur ai apporté. Hébergement, écoute, temps, argent. Je n’attendais rien en retour mais ils savent qu’aujourd’hui j’ai besoin, j’avais besoin d’aide. Stupide Angélique!!! Personne n’a de temps à perdre avec tes emmerdes. Tu as perdu le sourire. Plus personne ne veut te voir!!! C’est le reflet de cette société toujours en guerre, égoïste, personnelle…

Encore une procédure, encore des insultes. Ça ne s’arrêtera jamais. Et puis ça entraîne d’autres difficultés, d’autres souffrances. Je ne peux plus. Je ne veux plus. J’ai décidé de mourir en laissant ce message, ce témoignage. 

Je ne manquerai à personne. Je ne veux pas de larmes hypocrites sur ma disparition. Je ne veux rien. C’est trop tard déjà. 

Ils m’ont tuée, mais ils ne sont pas seuls coupables.